Motivation, capacité d’action, quête de sens…et si tout commençait par la connaissance de soi ?

Votre blog coaching et développement perso

Motivation, capacité d’action, quête de sens…et si tout commençait par la connaissance de soi ?

Qu’est-ce que la motivation ? Pourquoi sommes-nous attirés par certains projets tandis que d’autres nous repoussent ? Source de vos réussites comme de vos échecs, la motivation permet un accomplissement, tant sur le plan personnel que professionnel. Afin de mieux cerner ce qui peut porter défaut à votre motivation, nous proposons une réflexion ainsi que des astuces.

La motivation, une capacité innée ?

La motivation naît de différents facteurs, tels que l’intérêt que vous portez au projet, la récompense que vous pourriez tirer de votre travail ou encore la valorisation et l’augmentation de la confiance en soi. Toutes ces raisons sont inhérentes à chaque individu, selon ses valeurs, ses ambitions et ses envies.

La motivation est la plante de votre jardin secret

La motivation est source de confiance en soi, car elle alimente votre jardin intérieur, ce havre de paix où vous cultivez l’image que vous souhaitez diffuser de vous. D’un point de vue freudien, c’est tout simplement ce que l’on nomme le Moi intérieur, cette partie de vous que personne ne peut atteindre ou deviner, qui vous donne envie de mener des projets jusqu’à leur concrétisation.

D’un point de vue émotionnel, cette introspection permet de gagner en confiance comme d’obtenir la satisfaction d’autrui, de satisfaire des besoins (la sensation d’être utile, indispensable, d’être à part), et de nourrir encore plus votre motivation. Telle une plante que vous devez arroser tous les jours, elle ne cesse de grandir et développe la confiance en soi.

Les secrets d’une quête de(s) sens

Ce travail de votre Moi repose aussi sur la connaissance de soi. Chaque individu se construit au fil de sa vie, remettant en question les valeurs apprises lors de son enfance/adolescence pour grandir en tant qu’adulte. Une véritable double quête se met en place, entre :

  • Une quête de sens : les valeurs que vous souhaitez souligner, pourquoi vous réalisez une mission, le but et l’acheminement qui vous pousse à agir jour après jour, etc.
  • Une quête des sens : quel accomplissement intérieur en tirer, comment vous vous sentez après chaque mission, ainsi que l’étendue du chemin personnel mené pour y arriver.

Cette dernière quête est également celle de la quête de soi, celle que vous menez pour mieux appréhender qui vous êtes – une question parfois si vaste qu’elle peut sembler impossible à réaliser ou est repoussée par de nombreux individus. Cette quête de la connaissance de soi est celle qui vous demande de prendre confiance en soi pour s’affirmer en tant qu’individu et défendre ses valeurs et principes.

Comment travailler votre motivation tous les jours ?

Si l’on poursuit la métaphore de la fleur, ou de la plante, on peut aussi dire que la motivation s’entretient. Mais alors comment s’y prendre pour cultiver la confiance en soi et poursuivre dans le chemin de la sérénité et de l’amour de soi – et des autres ?

Pour ce faire, découvrez quelques conseils qui devraient vous permettre de comprendre comment augmenter votre confiance en soi, ainsi que la connaissance de soi qui permet de faire le tri dans tout ce qui est réellement important pour vous.

La découverte de soi

Vous connaissez sans doute le phénomène de la « la crise de la quarantaine ». Celui-ci est le reflet d’un changement de vie qui concerne une réflexion quant à sa vie professionnelle comme personnelle, avec l’impression de ne pas avoir réellement vécu ses rêves, sources premières de votre motivation pour votre accomplissement personnel.

Une bonne analyse de sa personne permet de mieux cibler ses objectifs, véritables moteurs de vos actions. Il est bon de vous poser les questions suivantes pour nourrir sa confiance en soi et ses objectifs :

  • De quoi ai-je besoin pour agir et qu’est-ce qui me pousse à aller jusqu’au bout ?
  • Est-ce seulement la finalité qui me permet d’agir ?
  • Où dois-je puiser mon énergie pour réussir ?

Ceux qui ne se posent pas ces questions suffisamment sont souvent sujets à la procrastination, au risque d’une inactivité justifiée par le mensonge ou l’exagération, menant à la déception.

La mise en place de projets : la capacité d’action face à l’inaction

Cette introspection menée, vous devez organiser vos priorités selon vos besoins et valeurs. Nous avons plusieurs procédés possibles dont le plus rapide et simple à réaliser est la matrice importante/urgente. Celle-ci divise en deux catégories les actions que vous devez réaliser toute de suite et celles qui peuvent attendre. À cela s’ajoutent d’autres critères, tels que le temps dont vous avez besoin, la facilité d’exécution ou encore la récompense promise.

La motivation n’est autre que l’équilibre entre ces trois piliers : la confiance en soi (elle me permet d’agir, car elle me donne l’autorité nécessaire) ; la connaissance de soi (je sais pourquoi j’agis) ; et les objectifs (ils me permettent d’avancer).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *